10/04/11

Le premier voyage, celui de l’enfant. Le premier voyage, celui qui veut voir plus qu’un lever de soleil, celui qui veut goûter au sourire, celui qui veut avoir une raison d’être triste, celui qui veut pleurer, qui veut crier.

« Cependant, avant de céder à l’invitation au voyage, avant de partir sur la route du Soi, je ne veux pas oublier cette recommandation de Thoreau, un homme des bois, comme on se suspend à la liane d’un upanishad : “Mesurez votre santé à la sympathie que vous éprouvez pour le matin et le printemps. Si le réveil de la Nature ne trouve pas d’écho en vous, si la perspective d’une promenade matinale ne bannit pas le sommeil, si le gazouillement du premier oiseau bleu ne vous transporte pas, sachez que le matin et le printemps de votre vie sont passés. Puissiez-vous ainsi tâter votre pouls”. » – Yves Leclair, Orient intimeUntitled

Merci…

Advertisements
1 comment
  1. Chloe said:

    je paris que je ne vais pas pouvoir laisser de commentaires.. mais quand meme ,
    de rien , c’est gratuit * <3

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s